Le saviez-vous ? (3)

Le premier dirigeant à confier l'économie de son pays aux théories néolibérales qui dominent aujourd'hui fut le général Pinochet, au Chili, en 1973. Il est toujours bon de le rappeler.

L'un des pères fondateurs du néolibéralisme, Milton Friedman, a même conseillé personnellement le dictateur [1]. En effet, sous le régime de Pinochet, le terrain est idéal à l'application des théories ultralibérales sans rencontrer de résistance : la junte dissout le Congrès national, les conseils municipaux, les syndicats et les partis politiques, la liberté de la presse est abolie et le couvre-feu est instauré.

Le Chili a servi en quelque sorte de laboratoire au néolibéralisme, avec Pinochet dans le rôle du laborantin. Apparemment, l'expérience a été considérée comme un succès (le fameux "miracle chilien"...), puisque d'autres pays ouvriront ensuite une voie royale au néolibéralisme (certes, de manière un peu plus subtile) : Thatcher au Royaume-Uni à partir de 1979 (privatisations massives, affaiblissement des syndicats, baisse de la pression fiscale), Reagan aux Etats-Unis à partir de 1981 (dérégulation de l'économie, réductions des dépenses publiques), et ainsi de suite. Si aujourd'hui, l'idéologie néolibérale s'est imposée comme une évidence et que les ravages qu'elle provoque sur des pays entiers se sont banalisés, c'est aussi grâce, il ne faut pas l'oublier, au soutien actif d'Augusto Pinochet. Mais étonnamment, rares sont les économistes ou les journalistes qui pensent à le mentionner.


[Notes]

[1] http://www.dollarsandsense.org/archives/2007/0107reuss.html

1 commentaire

mercredi 11 septembre 2013 @ 13:07 klav a dit : #1

Pinochet a aussi cassé le mythe d'un lien bidirectionnel obligatoire entre économie de marché et démocratie (ou plutôt régime représentatif). En fait, les systèmes économiques inégalitaires font bon ménage avec l'autoritarisme. Les exemples contemporains principaux sont la Chine et la Russie. La dégradation (des illusions) de la démocratie en Europe et en Amérique du Nord s'inscrit dans cette voie.

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site

Capcha
Entrez le texte de l'image :