Le droit revisité par 20 Minutes

Le droit est un vaste domaine et en comprendre les subtilités n'est pas forcément à la portée de tous. Mais il y a certains principes de base que même un journaliste écrivant pour le 20 Minutes devrait être capable de comprendre.

Le 11 décembre 2012, le quotidien "gratuit" 20 Minutes publie donc un article [1] écrit par Christian Humbert. Commençons par le titre :

Squatteurs blanchis au grand dam de la justice

Question toute bête : qui a blanchi les squatteurs ? La justice, évidemment. Mais alors... comment la justice peut-elle agir "au grand dam" d'elle-même ? Mystère. Les magistrats sont sans doute atteints de graves troubles psychologiques non diagnostiqués. Vient ensuite le chapeau de l'article :

Condamnés pour avoir accueilli des policiers avec des boules de pétanque, cinq individus bernent les juges grâce à des cagoules.

Précisons que les cinq individus ont manifestement été condamnés à tort, puisqu'ils sont officiellement innocents aujourd'hui. Ainsi en a décidé la justice en classant leurs dossiers. Or, indiquer ensuite qu'ils ont "berné" les juges laisse entendre qu'ils sont, en réalité, bel et bien coupables. Non seulement c'est lamentable d'un point de vue déontologique, mais en plus, je pense qu'il y a là matière à poursuivre le journaliste pour diffamation. On verra bien s'il parvient, lui aussi, à "berner les juges".



[Notes]
[1] Article à lire en intégralité ici

3 commentaires

mardi 11 décembre 2012 @ 13:07 SwissTengu a dit : #1

faudrait juste rappeler à ce sombre individu qu'il existe une notion en droit appelé "présomption d'innocence"… ça a dû lui passer par-dessus je suppose ;).

mardi 11 décembre 2012 @ 14:35 Adriano Brigante a dit : #2

@SwissTengu :A mon avis, il connaît très bien la présomption d'innocence et il doit probablement l'appliquer avec zèle quand il s'agit d'un politicien, d'un patron ou d'un policier. Par contre, les squatteurs, les manifestants, les pauvres et les étrangers peuvent toujours courir...

mercredi 12 décembre 2012 @ 12:50 SwissTengu a dit : #3

Effectivement :). Deux poids, deux mesures. Un peu comme partout donc.
Du moment que tu es "insignifiant" pour la société, on ne te doit plus aucun respect.

Triste monde…
Et donc, certains groupes/journaux se plaignent de voir leurs revenus baisser. Quand on voit les contenus (heureusement pas tous), on est en droit de se poser 1-2 questions ;).

M'enfin, heureusement que certains sites/blogs existent et remontent un poil le niveau, en mettant le doigt sur les erreurs, en menant de vraies enquêtes complètes de bout en bout, et en vérifiant les sources/propos plutôt deux fois qu'une. C'est peut-être ça, l'avenir : le journaliste citoyen.

++

T.

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site

Capcha
Entrez le texte de l'image :